« Souviens-toi » Exposition des élèves de Saint-Louis Saint-Clément à la médiathèque de Viry-Châtillon

Du 6 au 20 mai, l’exposition « Souviens-toi » sera accessible à la médiathèque de Viry-Châtillon. Présentation de celle-ci le samedi 6 mai à 11h par les élèves ayant participé au voyage.

« Souviens-toi ».

Souviens-toi des sombres années de la Seconde Guerre Mondiale, souviens-toi des millions d’êtres humains exterminés, effacés, oubliés. Souviens-toi des camps, souviens-toi de la mort, souviens-toi de l’effroi. C’est le message que nous voulons faire passer à travers cette exposition. Nous l’avons réalisée après avoir participé au projet du Train de la Mémoire, où nous avons pris connaissance de la réalité de ces événements et de l’importance que revêt la mémoire. Mémoire que nous nous devons de conserver et surtout de transmettre, afin que personne n’oublie jamais, que personne ne répète ces erreurs, afin que plus jamais une telle horreur ne se produise.

Plus jamais.

Les élèves du Train de la Mémoire de Saint-Louis Saint-Clément

Edition 2016 10ème Train

Le 10ème Train de la Mémoire vient de rentrer d’Auschwitz après une nouvelle et très riche expérience dans le train et sur place.
Un grand merci à tous les jeunes et les adultes pour les animations, les débats, et votre présence.

p1150914
A suivre prochainement les photos et les échos du 10ème train.

Janvier 2014. Les élèves de ND de Sion Marseille

Anna, 1ère

J’ai toujours voulu faire ce voyage non seulement en hommage à ma communauté mais également pour une question d’humanité. Les connaissances que j’avais sur la Shoah se sont renforcées et j’ai pu réellement me rendre compte de l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale. J’ai pu effectuer ce voyage avec des gens qui comptent à mes yeux. Je veux remercier le lycée Notre Dame de Sion et l’équipe du Train de la Mémoire de nous avoir permis d’effectuer ce magnifique devoir de mémoire. Continuer la lecture de « Janvier 2014. Les élèves de ND de Sion Marseille »

Janvier 2014. Un élève de l’École Massillon

     Participer au Train de la Mémoire a été une expérience très particulière, et par là j’entends singulière, au sens où elle ne trouve nul équivalent dans mon histoire personnelle. En effet, il apparaît que ce voyage – terme auquel je préfère substituer celui de « démarche » – n’a rien d’anodin : il est un terrible pèlerinage sur la terre grise où l’Homme a perdu sa qualité la plus intrinsèque, son Humanité. Terre sur laquelle la victime fut déchue de son statut d’Homme, et son bourreau, par là même, condamné à pareille amputation.

Continuer la lecture de « Janvier 2014. Un élève de l’École Massillon »