Exposition – La voix des témoins au Mémorial de la Shoah de Paris 26 janvier 2020 au 6 janvier 2021

« 75 ans après l’ouverture des camps d’extermination, la figure du survivant, du témoin, est devenue plus que jamais populaire. Leurs récits, prononcés de vive voix, écrits ou enregistrés, pendant, après ou longtemps après l’événement, composent aujourd’hui une immense source d’information chorale sur la Shoah, dont l’étude incombera encore aux futures générations.

Avec cette exposition, le Mémorial de la Shoah propose de revenir sur la construction de cette figure publique du témoin. En écoutant, au sein d’espaces sonores dédiés, les voix et les paroles de Primo Levi, Simone Veil, Elie Wiesel, Imre Kertész, Marceline Loridan-Ivens, Samuel Pisar, Aharon Appelfeld, survivants emblématiques de la figure du témoin. En approchant l’histoire du témoignage et de sa présence dans l’espace public à travers une frise composée de biographies, de manuscrits originaux, d’archives sonores et filmiques, éclairée des commentaires de ses principaux historiens, intellectuels, acteurs ou analystes. En découvrant la manière créative dont la troisième génération après les survivants poursuit cette transmission avec détermination ».

Lien vers le mini site de l’exposition :

Accueil

Témoignages au Mémorial de la Shoah de Paris

À l’occasion du 75e anniversaire de la découverte d’Auschwitz-Birkenau et dans le sillage de l’exposition « La voix des témoins », le Mémorial propose des rencontres exceptionnelles avec des rescapées et rescapés du plus grand centre de mise à mort nazi entre le 6 février et le 29 mars, conféré programme sur le lien ci-dessous.

https://billetterie.memorialdelashoah.org/fr/evenements/librairie-temoignages

27 janvier 2019. 74e anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz-Birkenau

A l’occasion de cet anniversaire et de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de la Shoah

Des émissions de radio ou de télévision :

Un extrait de « Porteur de mémoires »

Dans le train du retour, Philippe Hetzel nous a lu un extrait de ce livre de Patrick Desbois : Porteur de mémoires, publié en 2007 par Robert Lafon

Chapitre VIII : ACCEPTER DE SAVOIR

Le plus difficile dans l’appréhension et la connaissance personnelle d’un génocide est d’accepter de savoir. Savoir tout en continuant à vivre pleinement, sans pour autant oublier ni occulter ce que l’on sait. Continuer la lecture de « Un extrait de « Porteur de mémoires » »