A l’occasion de Yom HaShoah, lettre spéciale Akadem : lectures, films et conférences

Akadem

DE  YOM HASHOAH …

Avec la disparition des derniers survivants, comment rendre compte de la Shoah? Bien sûr, les historiens consignent les témoignages, archivent les documents, établissent les faits. Akadem s’emploie à filmer leurs nombreux colloques. Mais comment parler au cœur, en appeler à l’émotion … entrent alors en scène artistes et écrivains qui chacun dans son art tentent de rendre compte de l’indicible. Littérature, cinéma, théâtre, musique, BD…, 75 ans après la sensibilité est intacte et l’actualité culturelle de la Shoah plus chargée que jamais.

Akadem

À YOM HA’ATSMAOUT

Renaissance du peuple juif sur sa terre, Yom Ha’atsmaout peut faire l’objet de plusieurs lectures, historique, religieuse, politique, messianique… Akadem vous accompagne à la (re) découverte de cet événement dans toutes ses dimensions.
Lien vers la Newsletter AKADEM N° spécial du 12 avril 2018 : « de Yom Hashoah à Yom Ha’atsmaout » : sélection de livres, de films et conférences Akadem

11et 12 avril 2018. Cérémonie pour Yom Hashoah au Mémorial

Mur des noms. Mémorial de la Shoah, Paris

Du mercredi 11 avril à 19h au jeudi 12 avril à 18h45, une cérémonie suivie d’une lecture publique ininterrompue de 24 heures, de jour comme de nuit auront lieu sur le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris. Des 76 000 noms inscrits sur le Mur des Noms, seront prononcés, un à un, les noms des personnes déportées de France par les convois n° 71 à 85, des Juifs morts en camp d’internement en France, exécutés comme résistants, comme otages ou abattus sommairement (listes 90 et 91), et des personnes déportées par les convois n°1 à n°20.

Lire la suite sur le site du Mémorial de la Shoah

Noms et photos des Juifs déportés de France inscrits sur le Mur des Noms qui seront lus lors de la commémoration de Yom HaShoah avec détails si connus

Film – Le procès du siècle

Le procès du siècle est un film de Mick Jackson avec Rachel Weisz, Tom Wilkinso et Timothy Spall. Sortie en salle demain 26 avril.
Deborah Lipstadt, historienne et auteure reconnue, défend farouchement  la mémoire de l’Holocauste.
Elle se voit confrontée à un universitaire extrémiste, avocat de thèses controversées sur le régime nazi, David Irving, qui la met au défi de prouver l’existence de la Shoah.
Sûr de son fait, Irving assigne en justice Lipstadt, qui se retrouve dans la situation aberrante de devoir prouver l’existence des chambres à gaz. Comment, en restant dans les limites du droit, faire face à un négationniste prêt à toutes les bassesses pour obtenir gain de cause, et l’empêcher de profiter de cette tribune pour propager ses théories nauséabondes ?

« Sauver Auschwitz ? » de Jonathan Hayoun sur Arte

Film documentaire de Jonathan Hayoun, Arte France, 2015.

Comment préserver la mémoire d’Auschwitz de l’oubli ? Éclairage sur l’histoire tourmentée du plus grand complexe concentrationnaire du IIIe Reich après la Seconde Guerre mondiale. Suite sur le site d’Arte

Ce film devrait nous aider à comprendre et à répondre à nos questions nombreuses après nos visites des deux camps. Continuer la lecture de « « Sauver Auschwitz ? » de Jonathan Hayoun sur Arte »

UNESCO : 72e anniversaire libération Auschwitz

Du 24 au 27 janvier 2017, 3 journées de conférences et une exposition

Conférence : « Le rôle des sites historiques et des musées dans l’enseignement de l’Holocauste »

  • Exposition « Archeologia » : présentation d’une sélection d’objets personnels découverts en 1967 lors de fouilles archéologiques effectuées dans la zone des chambres à gaz et du crématorium III du camp de concentration et d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau. Les fouilles ont mis à jour 16 000 articles, derniers objets personnels des victimes avant leur mise à mort. Ceux-ci furent égarés pendant près d’un demi-siècle et récemment retrouvés par le Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau, stockés dans 48 cartons à l’Académie polonaise des sciences. Cette exposition est la première présentation hors du Musée de cette précieuse et unique collection d’objets perdus. Visite libre du 26 janvier au 10 février