Georges Bensoussan. L’histoire confisquée de la destruction des Juifs d’Europe

Conseillé par Martine Querette et Laurent Bargas :
Des décennies durant, on a cru que la catastrophe juive délégitimerait pour toujours l’antisémitisme. Pourtant, dès 1946, des pogroms étaient perpétrés en Pologne et, en France, les années 2000 ont vu grandir un antisémitisme inédit depuis la guerre. Si le génocide a débordé depuis longtemps le cadre des communautés juives, jusqu’à devenir en Occident un événement culturel, ça et là apparaissent des critiques sur la place qu’il prend dans la mémoire collective.
Ce sentiment de saturation relève en réalité d’une société qui a fait du génocide un alpha et un oméga de la création : à l’inverse du but recherché, cette centralité mémorielle a fini par empêcher de penser le présent. La tragédie semble réduite à un slogan incolore, les « heures les plus sombres de notre histoire », qui nous fait oublier que ce présent est gros de tragédies nouvelles. Dans le même élan, l’histoire juive se trouve accaparée et accusée de masquer les autres récits, sans que personne n’ait au final tiré de leçons du passé.

Bensoussan, Georges. L’histoire confisquée de la destruction des Juifs d’Europe. Usages d’une tragédie. PUF, 2016. (Intervention philosophique). 9782130607106

Nouveau film d’Amos Gitaï. « A l’ouest du Jourdain »

« Un geste de cinéma pour exprimer la volonté de ne pas abandonner sur l’essentiel, même quant tous les rapports de force semblent défavorables. »

 

 

Quinzaine des réalisateurs, Cannes. Mai 2017

Continuer la lecture de « Nouveau film d’Amos Gitaï. « A l’ouest du Jourdain » »

Stéphane Audoin-Rouzeau. « Une initiation – Rwanda (1994-2016)

Stéphane Audoin-Rouzeau, historien spécialiste de la Première guerre mondiale raconte dans ce livre court mais fort sa confrontation avec ce qu’est un génocide :

« Après trois décennies d’un parcours de recherche entièrement consacré, dès l’origine, à la violence de guerre, un « objet » imprévu a coupé ma route. On aura compris qu’il s’agit du génocide perpétré contre les Tutsi rwandais entre avril et juillet 1994, au cours duquel huit cent mille victimes au moins ont été tuées, en trois mois.
Ce qui se joue ou peut se jouer chez un chercheur, dans l’instant tout d’abord, dans l’après-coup ensuite, constitue l’axe du livre qui va suivre. Car l’objet qui a croisé ma route ne s’est pas contenté de m’arrêter pour un moment : il a subverti, rétroactivement en quelque sorte, toute la gamme de mes intérêts antérieurs. Présentation de l’éditeur.

Entretien avec l’auteur dans l’émission de France-Culture : Les discussions du soir avec Frédéric Worms du 6 février 2017

30 juin 2017. Mort de Simone Veil

Mme Simone Veil préside une séance du Parlement européen à Strasbourg le 12 octobre 1979 au Palais de l’Europe. © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

La disparition de cette grande dame nous touche tous. Pour notre projet, comment ne pas évoquer son livre témoignage : Une vie paru en 2007.
En particulier, la difficulté de parler juste après la guerre, et ses nombreux engagements politiques et sociétaux : conditions de vie des prisonniers des prisons françaises, droit des femmes, députée au parlement européen, présidence de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah  et tant d’autres.

Après tous les témoignages et les hommages, l’important est de la lire et de l’écouter :
sur le site de la Fondation « Hommages à Simone Veil »des témoignages, des vidéos d’hommages et des liens vers des entretiens radios ou filmés

Vie juive en Pologne

Pendant la table ronde de notre voyage de 2016, nous avons eu plusieurs intervenants : liens et compléments d’informations

Rabbin Simcha Keller de la communauté de Lodz

Compte Facebook : https://www.facebook.com/pg/GminaWyznaniowaZydowskaWLodzi/about/

 

Eliza volontaire au JCC, Jewish Center of Krakow
http://www.jcckrakow.org/en/

 

Sr Ania, Notre-Dame de Sion
http://friendsofsion.org/fr/index.php/2016/04/13/soeur-de-sion-assiste-comite-international-judeo-catholique-a-varsovie/

Le projet « Ride for the living » Auschwitz : Krakow
http://www.friendsofjcckrakow.org/ride-for-the-living/

Autres liens sur le judaïsme en Pologne :

Le site collaboratif Virtual Shtetel qui est de plus en plus alimenté : http://www.sztetl.org.pl/en//