Ida Grinspan (1929 – 2018)

Ida Grinspan en janvier 2014 à l’école de Sompt, dans le Mellois, Nouvelle République

Nous apprenons la mort de madame Ida Grinspan. Déportée à Auschwitz à 14 ans après avoir été arrêtée dans les Deux-Sèvres par des gendarmes français, elle est revenue en France en 1945 mais n’a retrouvé que son frère. Elle a fait le choix de témoigner.
Elle est intervenue devant de nombreux élèves de nos groupes au Mémorial et dans les lycées. Les élèves en étaient toujours touchés et marqués et son témoignage leur permettait de mieux se préparer à ce qu’ils allaient voir.

« Née à Paris en 1929, de parents originaires de Pologne et arrivés en France quelques années plus tôt pour fuir l’antisémitisme, Ida fut confiée dès le début de la guerre à une nourrice dans un village des Deux-Sèvres. Mais, dans la nuit du 30 au 31 janvier 1944, elle est arrêtée par des gendarmes français. Le 10 février 1944, elle est déportée vers Auschwitz par le convoi n°68, à seulement 14 ans. Sa mère a déjà été arrêté le 16 juillet 1942, pendant la rafle du Vel’ d’Hiv’. Son père sera également déporté en juillet 1944″. Suite sur le site du Mémorial avec plusieurs vidéos

Son témoignage publié avec Bertrand Poirot-Delpech en 2003 :
« Je n’ai pas pleuré » à lire ou relire absolument

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *