Exposition au Mémorial de la Shoah – Femmes en résistance

Couverture BD Femmes en résistance t.4 CastermanDu mardi 8 mars 2016 au vendredi 30 septembre 2016, Mémorial de la Shoah

 La publication par les éditions Casterman de la série d’albums dédiée aux femmes résistantes pendant la Seconde Guerre mondiale, dont le dernier opus est consacré à la résistante française Mila Racine, est une double occasion : rendre hommage aux résistantes juives et saluer la vivacité de la création graphique et éditoriale de la bande dessinée historique.

Ces femmes luttèrent contre l’ennemi, tant en France que dans l’Europe occupée, les camps de concentration et les centres de mise à mort.

Composée de nombreux documents d’archives originaux et de photographies, d’une soixantaine d’objets et de planches de bandes dessinées, cette exposition dresse le portrait de ces femmes sans qui, selon la citation d’Henri Rol-Tanguy, « la moitié de notre travail eût été impossible ».

Dans leur très grande majorité, les résistantes ont déployé une activité ne supposant ni clandestinité, ni même rupture apparente avec les attendus liés leur genre. Défense des valeurs de la démocratie, rejet de l’antisémitisme et de la xénophobie, volonté de sauver des êtres menacés… furent les points communs de leur engagement, lui-même spécifique par sa précocité, sa spontanéité, et son ancrage au cœur du foyer.

Au regard du statut politique et juridique des femmes, ainsi que de leur faible engagement militant antérieur, cette mobilisation fut sans précédent.

Pourtant la place des femmes dans l’ensemble des mouvements de la Résistance, et la place de la Résistance spécifiquement juive dans ce même ensemble, ont été longtemps minorées, ou ignorées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *